Comment utiliser les droits CPF pour passer le permis moto ?

Comment utiliser les droits CPF pour passer le permis moto ?

Le Compte Personnel de Formation (CPF) est un dispositif qui permet aux salariés et demandeurs d’emploi de bénéficier d’un crédit d’heures de formation.

Il a été mis en place par la loi du 5 mars 2014, dite « loi formation ». Ce compte permet de suivre une formation qualifiante ou diplômante, mais également de se former à un métier en adéquation avec les besoins du marché de l’emploi.

Le CPF est alimenté automatiquement en heures tous les ans, à hauteur de 24 heures par an pour un temps plein jusqu’à 120 heures, puis 12 heures par an jusqu’à 150 heures.

cpf permis de conduire moto

Comment utiliser les droits CPF pour passer le permis moto ?

Le compte personnel de formation est un dispositif mis en place par le gouvernement pour permettre à tout salarié d’accroître ses compétences et de se former afin de répondre aux besoins du marché.

Vous pouvez utiliser vos droits pour passer votre permis moto grâce à ce dispositif. En premier lieu, il faut savoir que vous ne pouvez pas utiliser les heures acquises au titre du CPF si elles ont déjà été utilisées au cours des 24 derniers mois.

Vous avez plusieurs choix qui sont soumis à conditions.

Comment calculer le montant des droits CPF pour passer le permis moto ?

Pour calculer le montant de ses droits CPF, il faut se référer à la liste des formations éligibles. Si vous êtes salarié ou demandeur d’emploi et que vous souhaitez utiliser votre compte personnel de formation, il faut dans ce cas-là que votre formation soit certifiée par une branche professionnelle (dont la CPNEFP).

Il faudra ensuite connaître le nombre d’heures dont vous disposez. Pour cela, il suffit de retirer quinze centièmes du total des heures acquises au titre du DIF depuis six ans. Par exemple : si vous avez acquis un total de 150 heures au titre du DIF, alors il sera nécessaire de déduire quinze centièmes pour obtenir le montant exact des heures disponibles sur votre compte personnel de formation.

  Les différentes offres d'assurance moto à la journée.

La somme restante peut être utilisée pour financer votre permis moto grâce aux fonds disponibles sur votre compte.

Les étapes à suivre pour passer son permis moto avec le cpf

Le permis moto est une obligation pour tout conducteur de deux-roues motorisés.

Il doit s’adresser à la préfecture ou la sous-préfecture du lieu de son domicile afin d’en faire la demande.

Le dossier comporte plusieurs pièces, dont des justificatifs d’identité et de domicile ainsi qu’une attestation sur l’honneur concernant la formation à suivre.

La durée minimale d’apprentissage est de 7 heures et peut être réalisée en plusieurs fois selon les disponibilités du candidat. En cas d’échec à l’examen final, le candidat peut retenter sa chance au bout de 4 mois si le motif n’est pas lié aux conditions météorologiques par exemple.

Les droits CPF vont donner accès à une formation qualifiante afin de pouvoir passer le permis A1 ou A2 avec les droits CPF, en fonction du statut (salarié, demandeur d’emploi, etc. ). Cependant, il existe un autre dispositif qui permet aux personnes sans emploi depuis au moins six mois consécutifs et inscrites comme demandeur d’emploi sur Pôle Emploi depuis plus de 6 mois consécutifs aussi bien que celles qui sont indemnisables par Pôle Emploi au titre des allocations chômage, ceci via l’OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agrée) qui gère votre compte personnel formation : Lorsque vous avez atteint 20h cumulables avec les heures acquises au titre du DIF (Droit Individuel à la Formation), vous pouvez utiliser ce crédit pour financer votre formation à partir du 1er janvier 2015 jusqu’au 31 décembre 2020 inclus.

Combien de temps faut-il pour passer le permis moto ?

Il est possible de réussir à passer son permis moto en quelques heures, mais cela dépendra surtout de votre expérience. Si vous n’avez jamais conduit un scooter ou une moto dans votre vie, il est fort probable que vous ayez besoin d’une formation complète pour apprendre les bases du pilotage.

  Les différentes offres d'assurance moto à la journée.

Vous pouvez obtenir le permis moto très rapidement si vous êtes prêt à faire des efforts et à suivre des cours spécifiques. Dans ce cas, il faut compter au minimum 5 heures pour l’examen théorique et 4 heures pour l’examen pratique. Certaines écoles proposent en effet des formations accélérées qui peuvent être effectuées en moins de temps. Si vous n’avez pas la possibilité d’effectuer votre apprentissage dans une école proche de chez-vous, sachez que certaines auto-moto écoles proposent des formules accélérées qui peuvent être utiles si vous souhaitez obtenir rapidement votre permis moto.

  • Votre motivation
  • La qualité du moniteur
  • Le type de formation

Quels sont les documents nécessaires pour passer le permis moto ?

Le permis moto est un document obligatoire pour ceux qui souhaitent conduire une moto ou un scooter. Avant de s’inscrire à l’auto-école, il faut donc se renseigner sur les documents nécessaires pour passer le permis moto. Si vous êtes titulaire du BSR (Brevet de Sécurité Routière), il suffit d’une formation de 7 heures pour obtenir votre permis auto et vous pouvez commencer à conduire immédiatement. Toutefois, si vous n’êtes pas titulaire du BSR, il faudra prendre une leçon supplémentaire pour obtenir votre permis moto.

Vous pouvez aussi suivre une formation complète qui peut aller jusqu’à 20 heures, en plus des 7 heures obligatoires avant de passer l’examen pratique. Pour passer le permis 125 cm3, la catégorie qu’il faut choisir en premier lieu, vous devrez avoir au moins 16 ans et être titulaire du Brevet National de Sécurité et Sauvetage Aquatique (BNSSA). Cela signifie que vous aurez passé un examen physique et réussi des épreuves théoriques et pratiques. Si ces conditions ne sont pas remplies, vous devrez attendre l’âge requis puis suivre les cours nécessaires pour obtenir le Permis Moto A1 ou A2.

Les différentes catégories de permis moto

Différents permis moto sont disponibles, notamment le permis A1, le permis A2 et le permis A.

Le niveau de formation requise pour chacun d’eux dépend du type de machine à conduire. Toutefois, il est important de souligner que les formations ne se valent pas toutes.

Il est donc important de choisir la bonne formule en fonction des caractéristiques du véhicule que l’on souhaite conduire.

  Les différentes offres d'assurance moto à la journée.

Comment se préparer au permis moto ?

La conduite d’une moto est souvent perçue comme étant plus simple que la conduite d’un véhicule à quatre roues. Cependant, il faut savoir que ce n’est pas le cas.

La pratique de cette activité engendre des risques supplémentaires par rapport à la conduite d’une voiture. Pour cette raison, il est important de se former avec rigueur et sérieux avant de prendre le guidon d’une moto.

La formation moto peut être dispensée par différents organismes et centres agréés : les auto-écoles traditionnelles ou les écoles spécialisées en permis motos. Toutefois, si vous souhaitez suivre une formation moto dispensée par un professionnel, il convient de faire attention aux pièges tendus par certains centres qui proposent des formations au permis A2 (permis 125).

Il faut savoir que ce type de formation n’est malheureusement pas reconnue pour l’obtention du permis A (permis gros cube). Un centre sérieux doit imposer l’apprentissage du code et une partie théorique sur la circulation routière afin d’acquérir un maximum de connaissances sur les règles à respecter sur la route.

Le prix des cours varie beaucoup en fonction du centre choisi ainsi que le temps imparti au stage.

Le tarif peut atteindre plusieurs centaines d’euros pour une semaine complète de cours ! De plus, il ne faut pas oublier que votre apprentissage sera conditionné par votre formateur, qui aura toute son importance pour réussir votre examen final. Prenez donc le temps de bien choisir votre moniteur avant de vous inscrire !

Le compte personnel de formation est un droit attaché à la personne tout au long de sa vie active. Il permet d’acquérir des heures pour se former, en accord avec son employeur et sans avoir à demander d’autorisation.